Chanel v/s Schiaparelli: shocking’ Stars !

étoiles H2

 

Le saviez-vous ?

Dans les années 1930, Elsa Schiaparelli était la créatrice de mode la plus connue au monde. Sa grande rivale n’était autre que Gabrielle Chanel, autre grand nom de la haute couture. Les deux femmes au tempérament si différent se sont affrontées pendant plus d’une décennie.

Focus sur une rivalité légendaire entre deux femmes de pouvoir… en rose et noir !

 

 

chanel- schiaparelli-duel -rivalité-mode

crédit photo:@zetforart.fr

 

 

Le duel mode de deux destins exceptionnels

étoiles H3

 

Si Gabrielle Chanel devait être une couleur, elle serait évidemment le noir.

Elsa Schiaparelli elle, serait rose, comme le rose shocking qu’elle a créé en 1937.

Si elles devaient être un pays, Coco Chanel serait la France et Schiaparelli, l’Italie.

Et si elles devaient être un style, Gabrielle Chanel serait classique tandis qu’Elsa Schiaparelli, excentrique.

Diamétralement opposées, elles ont été toutes les deux de très grandes créatrices qui se sont disputées le titre de “reine de la haute couture”.

 

Paradoxe et rivalité

étoiles H3

,A l’origine de Chanel et de Schiaparelli, il y a deux fillettes malheureuses : Gabrielle et Elsa.

La première, issue d’une famille modeste perd sa mère alors qu’elle n’a que 12 ans. Confiée à des sœurs, c’est à l’orphelinat d’Aubazine qu’elle aurait découvert la couture et nourrit son inspiration avec le style épuré des religieuses.

L’univers familial de Schiaparelli est aux antipodes de celui de Gabrielle. Elle appartient à l’aristocratie romaine, mais la vie de la fillette n’est pas si rose. Sa mère passe son temps à lui dire qu’elle est laide et qu’elle lui préfère sa sœur. Elsa cultive alors son côté fantasque pour se faire remarquer.

chanel -schiaparelli- mode-couture- rivalité -duel

crédit photo:@Pinterest

 

Elsa Schiaparelli : la créatrice qui fait de l’ombre à Gabrielle Chanel

étoiles H3

 

En 1927, Schiaparelli sort de sa chrysalide après un mariage catastrophique à Londres avec le comte Wilhelm de Wendt de Kerlor, charlatan qui se prétend medium, escroc à la petite semaine et volage… Ils s’échappent pour les Etats-Unis et ont une fille Yvonne qui vient au monde en 1920. Très vite, cette dernière contracte une poliomyélite, tandis que le mari d’Elsa la trompe avec la danseuse Isadora Duncan. Entre vie de bohème très dispendieuse et soins prodigués à sa fille, Elsa demande le divorce et aménage à Paris en 1927.

schiaparelli- mode- extravagance -surrealiste-

crédit photo:@Pinterest

 

A Paris, Elsa se prend de passion pour les antiquaires et les marchés aux puces, elle fréquente les dadaïstes et fait la connaissance, tout à fait par hasard, du grand couturier Paul Poiret. Elle découvre un nouveau monde qui la séduit totalement.

Elle se lance alors dans la couture en créant des sweaters en trompe-œil tricotés par les grands-mères arméniennes. C’est un succès qu’elle décline en noir, mais aussi avec des couleurs vives, motifs à nœuds, formes géométriques, cœurs transpercés, tatouages de marin… Vite adopté par les actrices et les célébrités de l’époque, le magazine Vogue qualifie ce pull de chef-d’œuvre.

 

Shocking ‘Star !

étoiles H3

 

Ce succès fulgurant l’amène à créer robes, puis chapeaux, accessoires et parfums. Le plus célèbre étant bien sur “Shocking !” inspiré du buste de Mae West.

shoking- parfum- schiaparelli-mae west

crédit photo:@culturepin-up.fr

Schiaparelli se veut “tape-à-l’œil”, ne souhaitant pas s’adresser aux “Dadames” qui prennent le thé à cinq heures avant de rentrer bien sagement à la maison. Désormais, il s’agit de surprendre des femmes audacieuses et surtout très riches !

Maligne, elle invente le fameux chapeau en forme de chaussure à talons avec la complicité de Salvador Dali, mais aussi la robe homard évoquant la sexualité féminine, et Alberto Giacometti conçoit les boutons de ses manteaux et tailleurs.
Véritable caméléon, “Schiap” révolutionne la mode avec le positionnement du zip (fermeture éclair) dans la haute-couture ou la première jupe culotte en 1931. De plus en plus arty et innovante, après une ligne “sportwear”, elle collabore avec les surréalistes et crée des collections originales comme la ceinture Schiaparelli avec un fermoir en forme de mains ou un collier d’insectes en métal. Elle connaîtra son apogée avec le rose shocking qui deviendra une véritable signature.

schiaparelli-collier insectes- surréaliste- mode- joallerie

crédit photo:@curieux.overblog.net

 

robe homard- schiaparelli- haute couture- surréaliste -dali

crédit photo:@culturepin-up.fr

 

Crêpage de chignon

étoiles H3

 

Gabrielle Chanel et Elsa Schiaparelli se livrent une concurrence effrénée, à coups de robes de soirées et de défilés haute couture.

Avec des vêtements aux lignes épurés et sa coupe à la garçonne, Coco Chanel devient un modèle pour la gent féminine. Elle travaille notamment avec Stravinski et Picasso, et devient centrale dans les mouvements artistiques modernes des années 1920. Et lorsqu’elle apprend que sa concurrente se met à travailler avec Dali ou Cocteau, elle est folle de jalousie. Elle la déteste.

gabrielle chanel- haute couture- french style-

crédit photo:@VogueFrance.fr

 

Chanel raccourcit les jupes et libère la taille tandis que Schiaparelli apporte de la fantaisie.
Créatrice de génie, elle devient le symbole du classicisme même si la vie de Mademoiselle Coco regorge d’épisodes tumultueux. Son célèbre parfum “Numéro 5”, son fameux tailleur en tweed, la jupe plissée, le pantalon et son emblématique petite robe noire crée en 1926, sont autant de révolutions dans l’histoire de la mode. Elle brise les codes traditionnels en mettant en avant la couleur noire jusque-là réservée au deuil.
Elle demeure le symbole du chic à la Française jusqu’aux boutons de manchettes sur le thème du camélia qui deviendra sa griffe. Coco n’aime pas être copiée et a le sens de la répartie. Chanel est une « tenace » entêtée et inflexible, tout en aimant la simplicité.

chanel -la petite robe noire- haute couture- chic parisien

crédit photo:@Pinterest

 

Deux reines de la mode qui se sont détestées entre lignes sobres et “too much”.

coco chanel- numero 5- parfum- marylin monroe- haute couture

crédit photo:@TV5monde.fr

 

 

Grandeur, décadence et renaissance

étoiles H3

 

Après la Seconde guerre Mondiale, l’extravagante “Schiap” poursuit ses innovations avec le “Sac Constellation” et développe une nouvelle fragrance “ le Roy Soleil”, boudé par le public. Elle doit faire face à de nouveaux noms dont Christian Dior. et cherche alors à donner un second souffle à sa marque en embauchant de jeunes talents comme Hubert de Givenchy et Pierre Cardin. L’imprimé camouflage fait son apparition dans le vestiaire féminin tandis qu’aux Etats-Unis, un illustrateur nommé Andy Warhol est chargé de dessiner des publicités pour ses accessoires. Hélas rien n’y fait, la maison de couture ne se relève pas. Elle ferme ses portes en 1954.

Schiaparelli est âgée de 83 ans lorsqu’elle s’éteint en 1973. L’industriel Diego Della Valle (Tod’s) relance la maison en 2006. Le couturier Christian Lacroix et l’Italo- Suédois Marco Zanini se succèdent à la direction artistique et le nom de Schiaparelli réintègre son adresse historique au 21 Place Vendôme à Paris.

Aujourd’hui encore ses modèles phares sont revisités et portés par Beyoncé, Gigi Hadid au festival de Cannes ou Lady Gaga pour l’investiture de Joe Biden.

lady gaga-schiaparelli -invetsiture -joe biden-

crédit photo:@ciciconsulting.fr

Du 6 janvier 2022 au 22 janvier 2023, le MAD lui rend hommage avec l‘expo “Shocking ! Les mondes surréalistes »

520 œuvres dont 272 costumes, sculptures, bijoux, céramiques, affiches …Une immense rétrospective pour faire découvrir la fantaisie novatrice de la grande Schiap .

rose shocking -schiaparelli- mode- haute couture- extravagance- surrealiste

crédit photo:@ Pinterest

 

Noir, c’est noir !

étoiles H3

 

Quant à Gabrielle Chanel à l’annonce de la déclaration de la seconde guerre Mondiale, elle présente une collection : “Bleu- Blanc- Rouge » aux accents patriotiques, puis ferme subitement sa maison de couture et licencie tout son personnel. Chanel se consacre alors uniquement au domaine des parfums.
Elle séjourne au Ritz, y loue une suite où elle vit avec son amant le baron Hans Gunther von Dincklage.
En septembre 1944, à la Libération, Chanel s’installe en Suisse au bord du lac Léman pour échapper aux éventuelles conséquences de sa collaboration avec les nazis. Pourtant en 1954, âgée de 71 ans, elle accepte de ré-ouvrir sa maison de couture au 21 rue Cambon avec une collection à contre-courant.

Ce sont des actrices comme Jeanne Moreau, Romy Schneider ou Delphine Seyrig qui relancent la marque avec modernité mais surtout Marylin Monroe qui affirme qu’elle ne porte la nuit, que le parfum Numéro 5 de Chanel.

 

romy scheinder-coco chanel- tailleur tweed- chic parisien -mode

crédit photo:@Pinterest

 

Coco ne se retrouve pas dans les années hippies, mai 1968 et les influences Anglo-Saxonnes. Elle se sent seule et devient discrète et acariâtre. Le 10 janvier 1971 à l’âge de 87 ans, elle meurt dans sa suite au Ritz alors qu’elle prépare une nouvelle collection qui sera présentée à titre posthume.

Aujourd’hui, le succès de la maison perdure. En 1983, c’est Karl Lagerfeld qui reprenait les rênes, et depuis 2019, c’est Virginie Viard qui est en charge de la direction artistique.

coco chanel- citations- caractère hors normes-femme libre- haute couture

crédit photo:@cellesquiosent.com

L’esprit Chanel résonne encore : “ Pour être irremplaçable, vous devez être toujours différent.”

Par ailleurs, un portrait plaisant et riche en anecdotes a été présenté en 2014 sur France 5, dans l’émission Duels intitulé « Coco Chanel vs Elsa Schiaparelli le rose et le noir » , réalisé par Katia Chapoulier, rediffusé plusieurs fois et toujours visible sur internet.

 

About Me

Hello, moi c’est Debby alias Blondie. Quinqua décomplexée et fière de l’être ! Diplômée en Master Féminité option Rock & Stilettos. En savoir plus…

Catégories