La marinière, contre vents et marées !

étoiles H2

 

 

debby-marinièrejpgaultier-palavas

 

Incontournable de la garde-robe de la parfaite “Frenchie”, la marinière a toute une histoire. Avant d’être devenue une pièce symbolique mode et intemporelle, elle prend des accents ludiques et se hisse au top des filles en vogue.Ce vêtement porté toute l’année est loin d’être obsolète ! Mais d’où vient son origine ?

Son histoire :

étoiles H3

histoire-marinière-matelot

crédit photo:@pinterest

 

Avant le 18ᵉ siècle, la rayure sur les vêtements n’était pas réellement bien vue. À cette époque, elle était plutôt destinée aux bagnards ou aux prostituées. Il faudra attendre la Révolution Française pour qu’elle devienne un symbole de liberté.

 

La marinière officielle ou Breton Shirt !

étoiles H3

On dit que la marinière est Bretonne, car une grande partie des matelots de la Marine Nationale étaient bretons et liés à l’océan. Vêtus d’une blouse qui n’était en réalité qu’un tricot rayé leur servant de sous-vêtements.

Ce tricot rayé était en jersey, et ce n’est que le 27 mars 1858 qu’un décret officiel des armées impose cet uniforme à tous les matelots, désignant un code bien spécifique de rayures bleu indigo. Pour le torse et le dos : 21 raies blanches larges de 20 mm ou 21 raies bleues larges de 10 mm ; pour les manches : 15 raies blanches et 15 raies bleues.

marinière-tricot-rayé-matelot-jersey

crédit photo :@lespetitesfrenchies

 

 

Et le tricot est fait d’une seule pièce pour que l’on soit à l’aise dedans, car à bord d’un bateau, il faut éviter tout ce qui est couture, boutons…

 

 

marine-française-mariniere-matelot

crédit photo: @bertin

 

La marinière au féminin

étoiles H3

En 1913, c’est Coco Chanel qui lance sa version de la marinière. Au départ, juste un col marin sans rayures à destination des femmes, telle une blouse, et non pas un tricot rayé… Mais quand Gabrielle Chanel ouvre sa boutique à Deauville en 1916, elle fait le pari risqué d’en faire quelque chose de plus fluide, en soie, pour les femmes de la grande bourgeoisie, à porter sur un pantalon, et l’intègre comme un haut à sa garde-robe. Coco elle-même portait déjà le tricot marin traditionnel en jersey dans les stations balnéaires bretonnes, mais ne l’avait encore jamais proposé dans ces collections. Brisant les codes de la mode, la marinière devient alors raffinée.

 

cocochanel-marinière-modeféminine-

crédit photo:@lespetitesfrenchies

 

Quand la mode s’inspire de l’univers marin

étoiles H3

En 1966, l’audacieux Yves Saint Laurent l’intègre dans sa collection : ” Matelots” et propose des robes rayées en sequins, portées ici par Catherine Deneuve.

deneuve-st laurent-robe marinière-hautecouture

crédit photo:@lebreton

 

Mais l’apothéose de la marinière sera en 1983, avec Jean Paul Gaultier qui en fait LA pièce phare de sa collection “Toy Boy” déclinée à foison. Il a tout de suite compris la puissance de cet intemporel et ce vêtement deviendra son totem. Il le dit si bien : “Les pulls marins vont avec tout, ne se démoderont probablement jamais”. Aujourd’hui, on porte la marinière sur tous les catwalks, d’Isabel Marant à Sonia Rykiel , et les influenceuses comme Jeanne Damas en font une pièce forte. Elle inspire les jeunes créateurs et s’excentrise !

 

La marinière joue la vedette au cinéma

étoiles H3

Comment oublier Brigitte Bardot dans “ le Mépris “de Jean Luc Godard … Ce dernier ose lui faire porter la marinière avant de dévoiler ses fesses et sa beauté insolente. Charlotte Gainsbourg dans “l’Effrontée” de Claude Miller : on avait toute envie d’avoir son look : jean taille haute et marinière !

bb-lemépris-godard-marinière

crédit photo:@gettyimages

charlottegainsbourg-l'effrontée-cl.miller -marinière-affichefilm

crédit photo:@alamy

 

Bien avant, John Wayne l’adopte dans “Adventure‘s End” ou il joue le rôle d’un chasseur de perles en Polynésie, bien plus sexy qu’en Davy Crokett !

 

johnwayne-adventure's end-cinéma-marinière-matelot-

crédit photo:@Gettyimages

 

Et la superbe Audrey Hepburn dans “Woman of the year” , si glamour en marinière dans ce film qui raconte les tumultes et contradictions du mariage au côté de Spencer Tracy.

 

audreyhepburn-spencertracy-marinière-hollywood-age d'or

crédit photo:@GettyImages

 

 

Mais encore, mon marin préféré, Kirk Douglas moulé dans sa marinière rouge à bord du célèbre Nautilus dans “20000 lieux sous les mers”.

 

kirk douglas-20000lieuxsouslesmers-matelot-cinéma-JulesVernes

crédit photo:@GettyImages

 

Quand la marinière fait le buzz …

étoiles H3

Trajectoire mode inattendue en Mars 2011 : la marinière devient le maillot officiel de l’équipe de foot Française. Mais qui est à l’origine de cette idée ? Un certain Karl Lagerfeld ! Hélas, trop critiqué, le tricot rayé sera abandonné l’année suivante.

 

karllagerfeld-marinière-equipefrance-football-maillot raye

crédit photo:@lespetitesfrenchies

 

En 2012, le ministre du redressement productif : Arnaud Montebourg, pose en couverture du “Parisien Magazine” vêtu d’une marinière « Amor Lux » et un robot « Moulinex » à la main… Fierté Française quand tu nous tiens !

 

montebourg-marinière-amorlux-leparisien

Contre vents et marées

étoiles H3

La marinière est un vêtement qui traverse les époques et s’accorde à tous les styles.

Iconique et indispensable dans votre dressing, elle n’a rien perdu de sa superbe. Au contraire, elle twiste de couleurs vibrantes, rehausse un look sportswear, donne du peps à votre mini-jupe, se glisse sous un costume pour un côté décalé… Bref, se porte avec tout ou presque. L’uniforme de la Parisienne … Mais pas que ! En bord de mer ou en soirée, autant le jour que la nuit, on est des filles dans le vent : Alors prenons le large !

 

debby-marinière- gaultierjunior

 

 

Hoshi La Marinière

About Me

Hello, moi c’est Debby alias Blondie. Quinqua décomplexée et fière de l’être ! Diplomée en Master Féminité option Rock & Stilettos. En savoir plus…

Catégories