L’espadrille,
l’essence du style estival

Connaissez-vous son histoire ?

Est-elle originaire d’Espagne ou de France ?
Bien que son lieu de naissance soit controversé, l’espadrille est un produit d’artisanat Basque fabriqué dans le Béarn. Cette sandale en jute ou en chanvre est devenue l’emblème du Pays Basque, et elle symbolise aussi la saison estivale.

L’origine

Des fouilles archéologiques ont démontré que des chaussures en semelle de corde étaient déjà utilisées il y a environ 4000 ans.
Il semblerait aussi que des fantassins espagnols du roi d’Aragon portaient ce type de sandales, mais c’est au XVIII e siècle que la fabrication de l’espadrille s’organise.

Deux siècles plus tard, c’est dans la commune de Mauléon située dans les Pyrénées Atlantique qu’un siège de production voit le jour grâce à la famille d’anciens épiciers, la famille Beguerie. La sandale équipe à son tour les militaires de la couronne Catalano-Aragonaise.

L’évolution de l’espadrille

Côté Espagnol, la tradition voulait que chaque région soit reconnaissable à la couleur de ses espadrilles, où, comme on la nomme dans les pays Catalan “ la Espardenya” fait partie intégrante de l’histoire. Les danseurs de Sardane étaient chaussés de sandales blanches tandis que ceux de la région de l’Emporda, étaient symbolisés par des espadrilles à rubans : “la Vigatana”. On la retrouve des deux côtés des Pyrénées notamment à St Laurent de Cerdans.

créditphoto:@maisondeprosper

Pour faire face à l’évolution vestimentaire de la société, les créateurs ont du la réinterpréter, l’inscrire dans la modernité et lui apporter un second souffle. En France, c’est Yves St Laurent qui fût l’un des premiers à réinventer la sandale dans les années 60 en lui ajoutant un talon. Le succès fût tel que toutes les femmes se pressèrent pour acheter ce modèle à rubans noués autour de la cheville…. qui devint un véritable succès sur les podiums.

créditphoto:@getty

 

Incontournable de la mode

Portée par de grandes figures de la haute couture, les espadrilles s’exportent alors dans le monde entier et sont plébiscitées par de nombreuses célébrités : Humphrey Bogart, Carry Grant, Pablo Picasso, Salvador Dali, Ernest Hemingway … Du coup, les grandes marques du luxe proposent leurs propres modèles, l’espadrille devient alors devient une pièce de mode à part entière.

bogart-bacall-espadrilles-mode-

crédit photo:@getty

dali-portlligat-espadrilles-catalanes

créditphoto:@googleartsculture

 

L’espadrille aujourd’hui

Au début des années 80, la filière française doit faire face à la concurrence venue de Chine. Malgré la rudesse de cette compétitivité, la fabrication artisanale et le savoir-faire restent le principal atout de notre espadrille. Mauléon demeure la capitale de l’espadrille et détient 65% de la production Française. Afin de la faire perdurer, ils innovent et la déclinent avec une multitude de modèles et de matières : unies, colorées, imprimées, brodées, pailletées…

Et lorsque l’été arrive, elle reste l’alliée de la période estivale. On ne rêve plus que d’une chose : enfiler une paire d’espadrilles ! Qu’elles soient plates ou compensées, elles sont devenues tendance et déferlent dans les boutiques. Parfaites pour une balade à vélo, à la mer, en ville ou au bureau.

Castañer ou la fabrication d’une icône

L’aventure Castañer commence en Espagne dans la région du lac de Banyoles près de Gérone avec un 1er atelier fondé en 1927. La toile de jute 100% naturelle et le tressage unique travaillé sur une table en forme de roue qui sert de moule, révèle sa forme iconique. La couture spécifique de la semelle a été créé par Tomas Serra, mécanicien et un des fondateurs de la marque.

castaner-archives-couture-stLaurent

créditphoto: @castaner archives

Son tournant mode, Castañer le doit à Yves St Laurent au début des années 70, lorsque la famille participe au salon du cuir à Paris. Isabel Castañer rencontre alors Yves St Laurent à la recherche d’un spécialiste pour faire une espadrille compensée. Coup de génie ! “La Campesina” était née, et cette espadrille va devenir une pièce mode avant-gardiste. Suite au succès obtenu, un 1er magasin ouvre ses portes à Barcelone en 1994 … Puis d’autres villes dans le monde entier.

castaner-archives-st Laurent

crédit photo: @castaner archives

 

Conseil mode, que choisir ?

Les espadrilles plates sont parfaites avec une robe longue, une jupe courte, un short ou un jean flare. Qu’elles soient lacées ou simples, elles se marient avec tout et bonus : y’a pas plus confortable !
espadrilles-plates-colorées-fashion-été

Les espadrilles plateformes dotées d’une semelle en corde, plus épaisse et uniforme, XXL sur tout le long de la chaussure, est idéale pour styliser la silhouette, et s’accorde à merveille avec un jean cropped.

Les espadrilles compensées, je les adore, car elles apportent un peu plus de hauteur tout en restant ultraconfortables. La semelle haute galbe nos jambes et sublime l’allure. À porter avec une jupe courte, un petit short, une robe longue bohème, ou un jean brut : on assure notre look ! J’aime les porter jambes nues pour mettre en valeur le bronzage et les lacer joliment autour de la cheville.

Amusez-vous et tentez tous les styles !

Mais qu’en est-il des espadrilles Hommes ? Pour la gent masculine, il est clair qu’elles se portent sans chaussettes et s’adaptent à merveille à tous les looks. Ça change des mocassins ! Sympas avec un short ou un pantalon Chino légèrement retroussé pour qu’on les voit, et osez même le combo : costume – espadrilles lors d’une soirée !

espadrilles-hommes-mode-été-cool

crédit photo:@marie-claireblog

 

Pour terminer ce panorama, je vous conseille une très jolie boutique sur Montpellier : “Espadrilles et Panamas” : 12 rue du Bras de Fer, qui proposent un grand choix d’espadrilles et Minorquines, ainsi que des panamas d’Equateur.
Sur Perpignan la marque Française “Payote”: 1325 avenue de la salanque, avec des modèles originaux et colorés, tissus recyclés, décontractés, avé l’accent du sud !
À Collioure “La maison de Prosper” Spécialiste de la “Vigatane Catalane” et toiles bayadères, travail dans le plus grand respect du patrimoine régional : 2 adresses : 22 rue St Vincent et 4 place du 18 juin.

créditphoto:@espadrilles Paries

Est-ce que la Tong a du souci à se faire ?
Les espadrilles sont le “must-have” de l’été et vous feront “une belle jambe” quel que soit votre âge !

debby-espadrilles-gold-fashion

 

Et pour finir, je ne résiste pas à l’envie de vous partager la pub des espadrilles, vous vous en rappelez ?

 

Non ? Je suis sûre que celle-là, oui… Je ne pouvais pas passer à côté de l’incontournable parodie des Nuls :

 

About Me

Hello, moi c’est Debby alias Blondie. Quinqua décomplexée et fière de l’être ! Diplomée en Master Féminité option Rock & Stilettos. En savoir plus…

Catégories