Ô Toulouse !

étoiles H2

 

 

 

Il n’y a pas de plus bel hommage que celui de Claude Nougaro pour célébrer Toulouse. Quelle ode magnifique pour décrire cette ville rose, Ô mon paîs que j’aime tant. A mon tour de vous faire partager “Mon Toulouse” et de vous donner l’envie de l’explorer, de flâner dans ses ruelles ou sur ses grands boulevards, de vous laisser surprendre par ses façades en briques ou ses vieux colombages, de déambuler dans cette ville teintée de couleurs, “avé l’accent con” (sachez que « le con” remplace la virgule pour les Toulousains !) bref, vous faire découvrir cette “Pink City Occitane” : voici mes incontournables !

 

place de la trinité -toulouse-ville rose

 

Toulouse est située dans le Sud-Ouest de la France, entre la Méditerranée et l’Atlantique, à proximité du massif pyrénéen et c’est la 4eme ville de France en termes de population.

 

pont neuf toulouse garonne

Mais pourquoi le surnom de “Ville Rose” ?

étoiles H3

On la surnomme ainsi du fait de ses nombreuses bâtisses construites avec des briques en terre cuites de cette couleur. Les romains ont installé à Toulouse de nombreuses briqueteries : ce qui rend la ville rose. Celles-ci virent dont au rose le matin, au rouge à midi, et prennent la teinte pourpre le soir… La lumière se reflète sur les briques et anime tout au long de la journée les façades de la ville.

 

 

les couleurs de toulouse

crédit photo:@shutterstock

tolosa ville rose colombage

Comment la violette est devenue le symbole de la ville ?

étoiles H3

Selon la légende, un soldat de l’armée de Napoléon III aurait rapporté de la campagne d’Italie un pied de violette de Parme pour l’offrir à sa fiancée de Toulouse. Par chance, ces plants amenés d’Italie se sont très bien adaptés aux terres toulousaines. Les maraichers de Lalande, Castelginest et St. Jory profitèrent alors de l’aubaine pour développer cette culture sur plusieurs hectares. Au début du XXᵉ siècle, on comptait près de 400 producteurs de violettes et plus de 600.000 bouquets par an étaient vendus sur les marchés des Jacobins au Capitole. La 1ʳᵉ coopérative est créée en 1907, elle s’affiche dans les foires internationales et connait un succès fou. Les Toulousains cultivent la fleur au point que l’appellation “violette de Toulouse” en est devenue une marque déposée. La parfumerie Berdoues en fait un parfum star, la Maison de la violette imagine des créations gourmandes, confiseries et produits artisanaux.

 

violettes de toulouse

crédit photo:@ Ocomptoirdespassions

 

Guinguettes sans paillettes et Garonne pas monotone !

étoiles H3

Les berges de la Garonne ne sont jamais aussi belles qu’au moment du coucher du soleil.

 

berges de la garonne toulouse

 

Le soir, l’atmosphère de la ville rose ressurgit, se rempli de monde et bars et guinguettes éphémères battent leur plein. Du quai de la Daurade et du Quai de Tounis, on admire la vue sur le Pont Neuf ou le Pont St Pierre.

 

amoureux sur les berges de la garonne

 

On s’embrasse, on boit, on s’amuse sur les abords du fleuve. L’été, les quais sont des lieux de festivals comme le Rio Loco, mais aussi sur la Prairie des filtres, un air de farniente avec Toulouse Plages… Sans oublier la Grande Roue qui devient chaque année un incontournable, vue imprenable garantie ! Port Viguerie et le dôme de La Grave, et au 112 quai de Tounis, la maison du Maestro Claude Nougaro.

 

 

La fiesta est de rigueur, que ce soit au fameux “Bar Basque” pour la bamboche et ses soirées férias, ainsi que l’emblématique “ Chez Tonton-Pastis ô maitre”, tous les deux, Place St Pierre, embrasent les “noches calientes” de la ville rose. Mes coups de cœur sont plutôt cotés guinguettes : Toulouse est certainement la ville qui en possède le plus au kilomètre carré !  La très belle guinguette éphémère “Racines “ au Port Viguerie fait de l’ombre à la “La guinguette du quai de Tounis” qui a un air de bord de Marne, mais au bord de Garonne. Et si vous avez envie de vous échapper, embarquez sur la péniche Horizon, restaurant flottant, pour un apéro ou un diner croisière sur la Garonne.

 

péniche Horizon-garonne-toulouse

crédit photo:@Actu.fr

 

Sauvons-nous du centre-ville et allons s’encanailler dans les guinguettes éphémères de la campagne Toulousaine pour un côté plus bucolique et champêtre, voici ma sélection : La Gragnaguette , familiale, au nord-ouest de Toulouse, en rase campagne avec une ferme pédagogique aménagée et châteaux gonflables pour les enfants. Music live aussi !

 

la gragnaguette

 

Nomad Urban Jungle, aux portes de Toulouse à l’Union, décor atypique : sable, transats, tipis géants, univers de bois, cuisine exotique : une invitation au voyage !

 

 

Jojo et Paulette, située au bord du Lac du Laragou , la plus authentique, pittoresque, à la bonne franquette !

Toulouse Zen

étoiles H3

Pour retrouver un peu de sérénité et de calme, après une nuit de bamboche ou une journée épuisante, je vous conseille un jardin atypique : “le jardin Japonais Pierre Baudis” (Boulevard Lascrosses Compan Caffarelli) avant-goût du royaume de Siam, avec l’art de la symbolique : minéral, végétal, aquatique. Un poumon vert dans la ville rose.

 

jardin-japonnais-toulouse-PierreBaudis

crédit photo:@lebonbon

 

Dans un style tout à fait différent, lorsque vous arpenterez les rues et les divers quartiers, ouvrez grand vos yeux et admirez le Street Art Toulousain ! Oui, du graffiti made in Tolosa ! Nombreux sont les artistes à avoir posé un tag ou une fresque sur les murs en briques roses. Le quartier d’Arnaud Bernard en est le berceau, influencé par la culture Hip Hop New Yorkaise. Soyez curieux, et flânez de quartiers en quartiers : Rue Ste Ursule, c’est “Mademoiselle Kat” pionnière féminine et engagée, qui orne les murs de ses personnages féminins depuis les années 90. Au 5 rue du Pont de Tounis,” Miss Van “ compose une fresque onirique, poétique et sensuelle : « La symphonie des songes”.
Sachez que l’office du tourisme propose un “Graff tour” pour découvrir talents et spots insolites aux quatre coins de la ville.

 

melle Kat toulouse street art

Shopping Access’

étoiles H3

Vroom, une envie pressante de shopping ?
Tout autour de la majestueuse Place du Capitole, la carte bleue va chauffer, car Toulouse possède un grand nombre de boutiques en tout genre. Avis aux fashionistas !
Mes boutiques chouchoutes :
La fille de Margaret : ma boutique fétiche avec une sélection de jolis accessoires (bijoux, sacs) et une gamme de prêt à porter abordable pour vous habiller à moindre prix avec des créateurs français ou d’ailleurs, pour être lumineuse et bohème sans se ruiner.

 

boutique la fille de Margaret -Toulouse

crédit photo:@justeàcôté

 

Bonnie and Clyde Factory : très jolie boutique à la déco insolite et vintage, ici, on aime Gainsbourg mais pas que ! Collection de prêt à porter intemporelle, sensuelle avec des coupes sexy jamais guindées…
Arabesque chaussures : 2 adresses pour cette boutique de chaussures incontournables (12 rue Baronnie et 11 rue Paul Vidal) pour briller en Patricia Blanchet, Chiller en Semerdjian … Une belle sélection de sandales, bottines, sneakers, ballerines avec de jolies marques.
Pompon sur la Garonne : vos articles personnalisés avec votre expression toulousaine favorite : “Boudu con”,” Chocolatine lovers”,”Rendez-vous Place du Cap”. Vêtements et accessoires pour Hommes, Femmes, Enfants avé l’accent ! Créations sur mesure…
Cocotte et Cocotte Deluxe : des bijoux haute fantaisie, des chapeaux, foulards, sacs à main adorables, déco cosy et chaleureuse. Que du choix, que de belles choses !
Lili Leone : Depuis plus de 20 ans dans le centre-ville, cette boutique reste un coup de cœur. Créateurs Français, dernières tendances, jolies marques singulières. Une deuxième boutique juste à côté spécialisée dans les accessoires : une institution toulousaine.
Maison Stella et Suzie : un savoir-faire stylistique, une belle maison raffinée. Robes à volants, jolies mailles, vestes parfaites, et l’œil avisé de la créatrice Margaux. Se sentir femme, au top de la féminité, matières durables et authentiques.
Le Paradis Gourmand : confiserie à l’ancienne que j’adore ! Dans cette boutique, le temps s’arrête et l’on replonge dans l’enfance avec l’odeur des roudoudous, mistral gagnants, guimauves et réglisses. Des biscuits artisanaux et toutes les spécialités à la violette de Toulouse pour régaler vos papilles !

 

confiseries à la violette de toulouse

crédit photo: Ocomptoirdespassions

 

 

 

 

En supplément, vous reprendrez bien…

étoiles H3

Un dernier verre, une douceur, sur un rooftop ?
Ma biche sur le toit : Pour découvrir la plus belle vue de Toulouse, nichée sur le toit des Galeries Lafayette. La carte est signée Michel Sarran et à la nuit tombée, la Biche s’habille de paillettes avec un DJ pour ambiancer vos soirées agrémentées de cocktails signatures .
Mama Shelter
Un rooftop toujours inspirant pour boire et manger avec une vue imprenable en se lovant sur les banquettes. Sur les toits de la ville rose, DJ sets, cocktails fait maison et cuisine préparée avec amour. Cadre coloré et fun, un lieu de vie et de fête comme on les aime.

 

MamaShelter-Toulouse-Rooftop

crédit photo:@accorhotels

 

J’aimerais vous parler des heures de “ma ville rose”, tellement elle est bouillonnante et captivante ! N’oubliez pas d’aller découvrir le complexe fantastique de la Halle de la Machine, de plonger dans l’univers de ces machines mécaniques extraordinaires, et voyager au dos du Minotaure.

minotaure-halle de la machine-toulouse

 

Se faire une soirée dans le nouveau complexe urbain “Cobalt” avec son propre théâtre, un Foodcourt, un marché de créateurs…et une Halle pour danser sous la boule à facette.
Découvrir “l’eau verte du Canal du Midi” et ses péniches, déguster un cassoulet chez Emile ; Faire le marché des Carmes ou celui de Victor Hugo, amener vos enfants visiter La citée de l’espace pour voyager aux confins du cosmos et aller découvrir le Museum d’histoire naturelle dans le jardin des plantes, vraiment génial !

Are you talking to me ?

étoiles H3

Dernière chose : Ne vexez surtout pas un Toulousain en lui parlant de pain au chocolat ! Sacrilège : ici, c’est banni ! La chocolatine est le vrai nom (qui a même sa journée mondiale et sa coupe du monde !) reste culte. Il existe même une page Facebook intitulée “ Comité de défense de la chocolatine “… Vivement que tout l’hexagone le comprenne ! Allez zou, je file boire une bière à la chocolatine made in Tolosa !

 

chocolatine -affiche-Toulouse

crédit photo: @avantjetaisriche

 

About Me

Hello, moi c’est Debby alias Blondie. Quinqua décomplexée et fière de l’être ! Diplomée en Master Féminité option Rock & Stilettos. En savoir plus…

Catégories